Panier

Votre panier est vide

Continuer les achats

Une entrevue avec Michael

Tout le monde vous connaît pour vos bijoux botaniques. Avez-vous toujours été inspiré par la nature?

En grandissant, j'étais constamment à l'extérieur, jouant dans les bois derrière mon home dans l'Ohio. Mon père a toujours eu un grand potager et ma mère des jardins de fleurs incroyables. Nous avions également de nombreux arbres fruitiers, notamment des poiriers, des pommes et des cerisiers. Mes parents ont adoré le camping et la pêche et nous avons passé nos étés à camper à travers l'Amérique. Être à l'extérieur et découvrir la nature sont à la fois mes premiers et meilleurs souvenirs.

Nous avons entendu dire que lors de la création de vos bijoux, vous utilisez les vraies feuilles et fleurs au lieu de modèles en cire. Est-ce vrai? Pouvez-vous en dire plus sur ce processus?

Oui, tout ce que je conçois part des propres créations de la nature. Nous commençons par fabriquer un moule en plâtre à partir d'une feuille ou d'une fleur réelle. Le processus est similaire au moulage à la cire perdue, seulement nous utilisons l'élément botanique lui-même au lieu d'un modèle en cire. Toutes les pièces sont moulées en utilisant une pression et une chaleur extrêmes dans des modèles qui sont ornés de perles et de pierres dans des designs finis. Pour créer l'effet réel, les bijoux sont patinés à la main pour obtenir la couleur verte.

 

Pouvez-vous nommer les designers qui ont vraiment influencé votre vision créative?

René Jules Lalique, Louis Comfort Tiffany et d'autres artistes d'art Nuevo ont été mes influences les plus fortes, plus récemment Ted Muehling.


Beaucoup de vos collections sont commandées par les principaux musées du monde tels que le Victoria & Albert Museum et la National Gallery of Art. Que ressentez-vous à regarder vos propres bijoux dans ces musées incroyablement célèbres?

Nouvelle collection Iris pour le musée Van GoghJe suis toujours honoré de voir mon travail représenté dans des institutions aussi prestigieuses. Mon plus grand honneur a été de créer une collection à partir des fleurs de «l'arbre du survivant» dans le mémorial du 9 septembre à New York. Le poirier callery qui a été utilisé pour couler la collection Survivor Tree a été à l'origine planté dans le complexe du World Trade Center dans les années 11. Il a été découvert dans les décombres des semaines après les attentats du 1970 septembre avec des racines cassées et un tronc noirci. C'était le seul arbre qui ait survécu. Il a été transporté à la pépinière Arthur Ross du parc Van Cortlandt dans le Bronx et a été soigné.


Avec quels matériaux préférez-vous travailler?

J'adore travailler le bronze car je suis capable de créer autant de patines naturelles, comme le vert pour les feuilles ou le brun pour les brindilles. Le bronze a une merveilleuse sensation organique. J'adore aussi utiliser des perles. Ils ne sont pas seulement beaux à regarder, mais illuminent également le teint des porteurs.